1
1

APRÈS PLUS DE 400 000 SPECTATEURS, 1 200 REPRÉSENTATIONS, 150 DATES DE TOURNÉE, UN DVD, UNE BD, 5 TRADUCTIONS AVEC “ARRÊTE DE PLEURER, PÉNÉLOPE !”, VOICI “ARRÊTE DE PLEURER PÉNÉLOPE 2, LA SUITE !”

• Pourquoi un numéro 2 ?
• Pourquoi donner une suite à “Arrête de pleurer, Pénélope !” ?

" Nous avons joué la première toutes les trois des centaines de fois, et nous avons donc eu le temps de nous poser mille questions sur nos personnages. Que deviendraient-elles ? Qu'adviendrait-il de leur amitié ?
Est ce que “Le temps ronge l'amitié comme l'acide” ? Est ce qu'on a une petite chance de changer voire de s'améliorer ?
Et puis nous avions un rituel à la fin du spectacle, au Café de la Gare et au Palais des Glaces, qui consistait, après les saluts à proposer aux spectateurs de nous poser toutes les questions possibles pourvu qu'elles concernent le spectacle. Or ça ne manquait pas, à chaque fois, et très rapidement, on entendait une petite voix : “Et c'est quand la suite ?”. Nous, on sortait juste de scène, suantes et hagardes, et ça nous sciait.

Alors forcément, on se disait que oui, une suite ce serait une bonne idée.
Nous n'avons pas tergiversé mille ans quand nous nous sommes mises à l'écriture. L'idée maîtresse, à savoir “en avoir ou pas ?” (si vous voulez savoir de quoi on parle, venez voir, parce que nous, on dira rien), s'est imposée vite, et elle entraînait tout le reste des intrigues."

 


1